La FOL et ses partenaires

 

La fédération ne pourrait développer son action sur le territoire départemental sans de nombreux partenaires financiers et/ou de projets. Nous les remercions tous ici pour leur confiance.

 

▶  L’Etat

  • le Préfet : le soutien du 1er représentant de l’Etat est primordial
  • L’Éducation Nationale : les contacts et les rencontres sont constants tant au niveau départemental que local. Nous siégeons au CDEN.

Des projets sont mis en œuvre en partenariat. Citons : Lire et faire lire, le bonheur de lire. Les établissements du second degré font appel à nous pour des actions liées à la citoyenneté : la formation des délégués élèves, l’accompagnement des élèves élus en lycées, la co-construction de projets citoyens (égalité femmes /hommes, lutte contre les préjugés…)

  • La Direction régionale des affaires culturelles : la DRAC du Centre apporte un soutien important aux manifestations culturelles : Chapitre Nature, résidence d’auteurs, les actions culturelles en milieu carcéral…
  • La Direction départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations : elle finance de nombreuses actions de formation et de soutien à la vie associative ainsi que le développement d’actions d’éducation à la citoyenneté.

La DDCSPP soutient  également l’emploi de notre fédération en maintenant des postes FONJEP.

Par ailleurs, nous siégeons à la Commission départementale d’agrément des associations de jeunesse et d’éducation populaire ainsi qu’au jury BAFA.

Enfin, nous avons noué de véritables relations de confiance avec les agents du secteur jeunesse, sports et vie associative.

  • La Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale :

Elle nous soutient dans la mise en œuvre des formations « valeurs de la République et laïcité », et, à travers l’UFOL, pour nos actions « égalité, diversité »  elle nous accompagne également dans la promotion de nos actions relatives à la mobilité européenne.

  • Le Service pénitentiaire d’insertion et de probation (SPIP – du Ministère de la Justice) nous confie par convention la coordination des activités culturelles en milieu carcéral.

▶    Le Conseil régional du Centre Val de Loire

Il soutient activement les projets de la F.O.L.: festival Chapitre Nature, actions culturelles, aides à l’emploi à travers le dispositif “Cap’ Asso”. Il est également très intéressé par la démarche lancée avec la fabrique d’Initiatives citoyennes et nous soutient pour nos actions européennes.

Il s’agit, tous dispositifs confondus, d’un partenaire financier très important.

L’agence CICLIC nous soutient et nous accompagne sur des projets  culturels et d ‘éducation aux images.

 

▶    Le Conseil départemental de l’Indre

Il  maintient  son aide pour 2 projets du service culturel.

 

▶     Le Parc naturel régional de la Brenne

Par le financement et le soutien du RBIJ, il est un partenaire privilégié de la FOL qui participe activement à plusieurs de ses commissions : culture et éducation et surtout jeunesse, co-animée par le Relais Brenne Initiatives Jeunes. Notons l’organisation du rallye des 4e en partenariat.

L’USEP participe de son côté à l’organisation des foulées du Parc qui rassemble un très grand nombre d’élèves du primaire.

 

▶      La Ville de Châteauroux

Elle continue de nous soutenir pour l’organisation du salon du livre jeunesse et pour les Ateliers du Mouvement.

 

▶     La Ville du Blanc

nous soutient activement et finance l’organisation de Chapitre Nature. Elle participe de même au financement du poste d’animateur en charge de la population adolescente blancoise et basé au Centre Social.

 

▶    La ville du Poinçonnet

Maintient son soutien financier et logistique sans faille pour la mise en œuvre de notre accueil de loisirs.

▶    La Communauté de communes Brenne Val de Creuse

Elle participe également au financement du poste d’animateur du RBIJ au centre social. En outre, une nouvelle convention nous lie avec elle pour un volet plus économique sur ChapitreNature.

 

▶    Les Communautés de communes Marche Occitane Val d’Anglin et du Pays d’Eguzon ainsi que la Ville d’Argenton

Elles financent ensemble le Point Relais Accompagnement des Jeunes.

 

La Communauté de Communes Ecueillé/Valençay

Nous accompagne dans la mise en œuvre de l’accueil jeunes (AJEV)

 

La Caisse d’allocations familiales (CAF) de l’Indre

Elle est  un partenaire incontournable, qui nous soutient à travers ses dispositifs, mais  aussi, sur ses fonds propres, pour nos projets originaux et innovants (Accueils jeunes, accueil d’enfants handicapés au centre de loisirs, service logement jeunes, promeneurs du net).

Les conseils de développement

François Robin préside le Conseil de développement du Pays Castelroussin Val de l’Indre et Yves Champigny celui du Pays de Brenne. Jean-Claude Besnard participe activement également aux travaux du Pays de Valençay.

 

▶        Les associations, organismes et autres collectivités locales : nous avons, tout au long de l’année, de très nombreuses relations avec des institutions, des associations, des entreprises ou des collectivités locales (communes et communautés de communes).

Nous ne pouvons pas toutes les citer ici sans risquer d’en oublier. Merci pour toutes ces collaborations.

  • Erasmus + : ce dispositif européen prend de la place avec le développement d’actions en faveur de la mobilité européenne

 

 

Avoir un projet pour être en projet : voilà qui pourrait résumer notre volonté de présenter un nouveau projet fédéral.

Depuis les dernières modifications de nos statuts, en 2004, tant d’autres changements ont été repérés, accompagnés, contrés ou subis. Gestion des territoires, initiatives  ou inerties locales, orientations des politiques nationales, mondialisation, évolutions technologiques, évolution des modes de vie et d’engagement… : notre rôle d’association d’éducation populaire n’est certainement pas de « suivre » seulement ces évolutions.

Certes, il nous faut prendre en compte la complexité de notre environnement proche ou lointain, pour ne pas tomber dans la catégorisation ni la simplification, terreaux des divisions.

Certes, il nous faut continuer à défendre les valeurs républicaines, qui sont aussi les nôtres, et qui sont tout autant promues, valorisées que malmenées. Après le manifeste « faire société » de 2011(1), la Ligue , à l’occasion de ses 150 ans en 2016, a élaboré’un pacte civil et social qui complétera notre « ADN ».

Certes, la pression administrative et financière nous empêche parfois de prendre du recul sur nos engagements et nous entraine dans des logiques gestionnaires.

 

C’est précisément pour ces raisons que nous avons choisi de mettre à neuf notre projet fédéral, pour qu’il soit notre document de référence.

Pour ce faire, fidèles à nos convictions relatives à la démocratie participative, nous avons construit une méthodologie prévoyant la consultation des élus, bénévoles, salariés et adhérents des associations affiliées. Echelonnée sur de nombreux mois, cette démarche a permis de recueillir les réflexions, critiques et propositions de tous les acteurs de la fédération pour proposer un projet aussi didactique que concret, aussi transversal que thématique.

Un document pour dire ce que la FOL souhaite « être » et devenir, en tenant compte de son histoire et de son actualité.

LE PROJET FEDERAL

LE PROJET FEDERAL 2015-2020

La ligue de l’enseignement

Mouvement laïque d’éducation populaire, la Ligue de l’enseignement propose des activités éducatives, culturelles, sportives et de loisirs. Elle regroupe, à travers 103 fédérations départementales, près de 30 000 associations locales présentes dans 24 000 communes et représentant 1,6 million d’adhérents.

4 champs d’actions

L’éducation et la formation :
La Ligue de l’enseignement accompagne les acteurs éducatifs, les enseignants, les familles, les formateurs et les animateurs, les élus et agents des collectivités locales, pour que ce droit profite réellement à tous et tout au long de la vie.

La culture :
Par un réseau dense de diffusion culturelle, la Ligue de l’enseignement s’adresse à des publics divers, à commencer par les enfants et les jeunes, en mobilisant les trois leviers de l’éducation artistique et culturelle : la fréquentation des œuvres, la rencontre avec les artistes et les pratiques artistiques.
Tous les arts sont concernés (cinéma, spectacle vivant, musique, etc.). La Ligue de l’enseignement est particulièrement attentive à développer le goût de la lecture et à contribuer à la démocratisation de la culture numérique.

Les vacances et loisirs éducatifs :
Premier organisateur de colonies de vacances, avec Vacances pour tous, la Ligue de l’enseignement plaide pour la démocratisation de cette expérience hors du cadre familial, propice à l’approfondissement d’une passion, à l’exploration de nouveaux centres d’intérêt et à l’apprentissage du « vivre ensemble ».
La Ligue de l’enseignement favorise la mobilité des jeunes en accompagnant également leurs projets d’engagement et de solidarité en Europe ou à l’international.

Le sport pour tous :
À travers la fédération sportive scolaire du premier degré, l’Usep,  et la première fédération multisports affinitaire de France, l’Ufolep,  la Ligue de l’enseignement propose des activités sportives adaptées à chaque âge de la vie et veut promouvoir des pratiques qui répondent aux besoins sociaux tels que l’éducation, l’insertion sociale, le handicap et la santé.

Un engagement militant

Pour les 500.000 bénévoles et 18.000 volontaires en service civique, s’engager à la Ligue c’est :

  • faire le choix d’une planète vivable, de sociétés ouvertes, généreuses et responsables ;
  • apprendre par et avec les autres, faire vivre la convivialité et la fraternité ;
  • construire de la solidarité et agir contre les inégalités ;
  • prendre sa part d’une démocratie qui implique tous ses citoyens ;
  • créer un lien entre des actes à la mesure de chacun et des combats à l’échelle de l’humanité.

Pour résumer, la Ligue de l’enseignement c’est avant tout :

  • Une Fédération
  • Une entreprise de l’Économie Sociale et Solidaire
  • Un mouvement complémentaire de l’école

Télécharger la plaquette

Histoire de la Ligue de l’enseignement

Découvrez les 150 ans d’histoire de la Ligue de l’enseignement autour de ces 3 vidéos présentées par Pierre Tournemire, membre actif sur le secteur laïcité de la Ligue de l’enseignement.

De 1866 à 1918

De 1918 à 1966

De 1966 à nos jours